Sid El Halaoui

s943

El Halaoui naquit à Séville qui fut la capitale d’un des plus beaux royaumes fondés en Espagne par les Maures ; il y devint cadi (juge) ; puis tout d’un coup, il quitta sa patrie, sa fortune et ses honneurs pour aller faire un pèlerinage à Tlemcen.

Là, il ouvrit une petite boutique de confiseur et se mit à distribuer des bonbons et des sucreries aux enfants qui lui donnèrent le sobriquet de « Halaoui ».

Lorsqu’il les eut attirés autour de lui par ses sucreries et ses bouffonneries, il changea subitement de ton et commença à les exhorter, ainsi que la foule qui grossissait rapidement, et cela avec tant d’éloquence que toute la ville se convertit.

Le bruit des miracles qu’il opérait parvint aux oreilles du sultan qui le nomma gouverneur de son fils ; mais cette nomination fit ombrage au grand vizir. El Halaoui fut accusé, jugé et condamné comme sorcier, à avoir la tête tranchée hors de la ville.

Le soir même de cette exécution, qui avait soulevé l’indignation publique au plus haut degré, au moment où le bouab (le portier de la ville) avertissait, selon l’usage, les retardataires qu’ils eussent à rentrer avant qu’on fermât les portes, il entendit une voix sépulcrale lui crier « ferme tes portes, bouab ! Il n’y a plus personne dehors, sauf El Halaoui, l’opprimé. » Pendant sept jours, la même voix se fit entendre, répétant les mêmes paroles, et déjà le peuple commençait à murmurer ouvertement.

Le sultan, ayant appris ces choses, vint lui-même un soir à la porte de la ville et s’en retourne en s’écriant : « j’ai voulu entendre, j’ai entendu. » Le lendemain matin, le grand vizir fut mis à mort au même endroit où El Halaoui avait été exécuté. Il fut enterré vivant dans un tas de mortier ; et pour apaiser le siant, on construisit sur son tombeau la belle mosquée qui porte aujourd’hui son nom. Elle contient de fort belles colonnes d’albâtre oriental ; son minaret, revêtu d’azuléjos est très remarquable.

Source : Voyages à travers l’Algérie de GEORGES-ROBERT – 1891

131-dsc01938

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*